Conférence : situation politique à Neupré.

Sous la question, « Tempêtes médiatiques à Neupré ? », Le PS Neupré souhaitait faire quelques mises au point.

Depuis 2001, à Neupré, le PS était en majorité avec l’IC-cdH (Intérêt Communaux et centre démocrate Humaniste). A la suite des élections communales de 2012, le PS obtenait 6 sièges et l’IC/cdH 5 sièges. La majorité était de 11 sièges sur 21 avec Arthur CORTIS, Bourgmestre, Valérie LAPLANCHE et Benoît HONS, Echevins PS.

En mai 2017, Valérie Laplanche souhaite quitter le PS tout en conservant son mandat et son traitement d’Echevine mais en abandonnant, de son plein gré, l’Echevinat des Finances, la plus importante de ses attributions. Son indépendance met ainsi la majorité PS-IC/cdH en danger, à 16 mois des élections communales.

En accord avec la Fédération liégeoise du PS, la section lui propose de la remplacer au Collège par une autre élue socialiste mais elle refuse. Le Comité du PS Neupré ne peut accepter ce refus, dès lors que c’est sur sa décision qu’elle est devenue Echevine.

A la fin du mois de mai, pour assurer la bonne gestion de la commune, le PS et le MR constituent une nouvelle majorité plus confortable de 13 sièges sur 21. Le décret de la Région wallonne accorde le mandat de Bourgmestre au candidat qui a obtenu le plus de voix au sein du parti qui détient le plus de sièges de la majorité, à savoir le MR. Dès lors, Arthur Cortis ne peut plus être Bourgmestre.

Face à cette situation, une solution le concernant devait être trouvée d’autant son implication depuis de nombreuses années pour la commune. Un nouveau mandat lui est donc proposé mais il refuse.

Une nouvelle majorité est donc en place.

Une autre mise au point concerne les prochaines élections et la désignation de la tête de liste. Deux candidats se sont présentés à l’élection : Benoît HONS, premier Echevin et Alain BOUGARD, Président du PS Neupré. Avec une voix de différence, Alain BOUGARD a été désigné tête de liste. Il a, par ailleurs, été désigné Président cantonal.

Par ailleurs, la déception de la défaite étant difficile à gérer, Benoît Hons annonce quitter la vie politique avant de se raviser, suite au soutien de militants PS et de citoyens. Dès lors il indique clairement qu’il se portera candidat sur la liste PS avec l’intention affirmée de défendre le bilan de son travail d’Echevin au sein des majorités PS-IC/cdH puis MR-PS.

Enfin, les membres présents insistent sur l’unité du PS Neupré et la fierté du travail effectué au sein des majorités successives : services de qualité à la population, finances communales saines et investissements publics importants...

En ces moments troubles, le PS Neupré souhaite jouer la transparence envers la population en publiant dans le Coquelicot d’avril 2017 (journal d’information politique local), le cadastre des mandats de ses élus communaux et CPAS ainsi que les rémunérations qui y sont associées.

Plus que jamais, le PS Neupré se projette dans l’avenir. Depuis plus d’un an, le groupe a mis en place onze groupes de réflexion pour préparer le programme électoral en vue des élections communales d’octobre 2018.

 

infos: http://psneupre.be


Galerie médias

  • 20171024-PSNeupre01
  • 20171024-PSNeupre02
  • 20171024-PSNeupre03
  • 20171024-PSNeupre04
  • 20171024-PSNeupre05
  • 20171024-PSNeupre06
  • 20171024-PSNeupre09
  • 20171024-PSNeupre11

Category :   Actus