Conférence : Comment préserver le site paysager du Ry-Ponet

Une même motion de reconnaissance du parc du Ry-Ponet sera déposée aux Conseils communaux de Beyne-Heusay, Chaudfontaine et Liège...

François Schreuer, Conseiller communal Vega de la Ville de Liège, Lionel Thelen, Conseiller communal Ecolo de Chaudfontaine, Serge Francotte, Conseiller communal CDh de Beyne-Heusay, Fabrice Drèze, Conseiller communal MR de la Ville de Liège, Olivier Baltus, Conseiller communal indépendant à Trooz et membre de Vega et Jean Peltierreprésentant la plateforme du Ry-Ponet présentaient ce matin les possibilités de préservation et transformation du site.

À cheval sur le territoire de Chaudfontaine, Beyne-Heusay et Liège se trouve un immense espace vert préservé, exceptionnel par la beauté de ses paysages où se trouve principalement des terres cultivées et des espaces boisés.
Il est aujourd’hui désigné comme le « parc du Ry-Ponet », du nom du ruisseau qui le traverse. Même si l’on y trouve, ponctuellement, de l’habitat, le site a globalement échappé à l’urbanisation massive dont l’agglomération liégeoise a largement fait l’objet.

Les sociétés Neufcour et Bouille, propriétaires de certains terrains ont introduit une demande d'urbanisme pour un projet d’éco-quartier comprenant la construction de 500 logements. Suite à la mobilisation massive (4700 réponses négatives lors de l'enquête publique) des riverains et de la centaine de membres de la plateforme "Ry-Ponet" souhaitant l'abandon définitif de ce projet, la société a récemment retiré sa demande.

François Schreuer expliquait qu'il n'y a pas de notion de parc métropolitain dans le code de l'urbanisme et que quelque chose est donc à revoir à ce niveau.

Vu l'existence de cet espace paysager important et de qualité dans une grande agglomération urbaine, il est donc souhaitable de le conserver mais également de le développer de manière responsable.

Site du Ry-Ponet

Ce que souhaite la plateforme "Ry-Ponet", comme le dit Jean Peltier, c'est de renforcer l'utilisation collective ou individuelle de ces lieux, que le public continue et augmente son appropriation des lieux en le respectant et que des aménagements (banc, sentier, etc.) se fassent. Les espaces agricoles devraient également être développés de manière bio et aménager les espaces avec des jeux pour enfants, notamment.

La motion défendue par les conseillers de tous bords politiques et de communes différentes va dans ce sens et demande que les différents Conseil communaux reconnaissent la valeur du site du Ry-Ponet, que les autorités compétentes prennent les mesures nécessaires à sa préservation et mandate les Collèges respectifs pour amorcer un processus de révision du plan de secteur, afin de protéger l'ensemble du site de toute urbanisation nouvelle et enfin souhaite voir s'y développer, dans le dialogue avec les propriétaires des terrains, le maraichage en circuit court et une offre éco-touristique compatible avec la préservation des lieux.

Pour info : la plateforme du Ry-Ponet

Galerie médias

  • 20171025-RyPonet02
  • 20171025-RyPonet03
  • 20171025-RyPonet04
  • 20171025-RyPonet05
  • 20171025-RyPonet08
  • 20171025-RyPonet09
  • 20171025-RyPonet10
  • 20171025-RyPonet11
  • 20171025-RyPonet13
  • 20171025-RyPonet14
  • 20171025-RyPonet15
  • 20171025-RyPonet16
  • 20171025-RyPonet18
  • 20171025-RyPonet20
  • 20171025-RyPonet21
  • 20171025-RyPonet27
  • 20171025-RyPonet17carte

Category :   Actus