Conférence: Liège, objectif: zéro sans-abri

Ecolo Liège souhaite réaliser deux visions pour les sans-abris : faciliter leur vie en général à court terme et leur permettre de disposer à nouveau d’un logement sur le moyen terme.

Pour Ecolo Liège, le niveau de souffrance des sans-abris pour un pays riche comme le nôtre est inhumain. Selon leur constat, ce problème n’a fait qu’augmenter ces dernières années tout en se complexifiant. Il y aurait entre 700 et 1200 sans-abris à Liège, un chiffre peu précis suite au manque de suivi actuel. Chaque année, toujours à Liège, il y a près de 30 décès dans les rues, un chiffre en légère croissance.

Il existe bien certains services comme les abris de nuit par exemple. Mais sur Liège et Seraing, il n’y a qu’une petite centaine de lits disponibles, trop peu donc face à la demande. Et tous n’acceptent pas de s’y rendre, parfois parce que leur animal n’y est pas accepté ou bien face au manque de sécurité ressenti.

Il y a également le projet du CASS (Centre d’Accueil Social et Sanitaire) mais il n’est toujours pas lancé, ne dispose pas encore de localisation et surtout ne répond pas à la question du logement.

Le CPAS quant à lui, toujours pour Ecolo Liège, n’est pas une aide suffisante. Les délais entre la demande et sa concrétisation dépassent facilement les deux mois et les effectifs sont trop faibles pour le nombre de dossiers à traiter.

Ecolo propose donc des solutions en trois points différents : avant la rue puis à court et moyen terme :
Tout d’abord une information au CPAS par le juge de paix dès qu’un problème de loyer survient pour le prendre en charge le plus vite possible et éviter la mise à la rue.

Sur le court terme ensuite, ils proposent, entre autres, d’augmenter les places des logements d’urgence, l’installation rapide des casiers solidaires, l’accès garanti aux colis alimentaires, augmenter les douches et machines à laver à disposition, modifier le règlement mendicité et reconnaitre les SDF comme citoyens à part entière.

Enfin, sur le moyen terme, il s’agit de pouvoir retrouver un logement. En commençant par les logements d’urgence suivis par les maisons d’accueil et logements accompagnés et finalement le retour à un logement propre, privé ou social.  

 

Régis Beguin


Galerie médias

  • 201711206-EcoloLg05
  • 201711206-EcoloLg07
  • 201711206-EcoloLg10
  • 201711206-EcoloLg12
  • 201711206-EcoloLg14
  • 201711206-EcoloLg15

Category :   Actus