Conférence: Création d'un nouveau parti politique à Ans

« Nous voulons rendre le pouvoir aux citoyens ». Ces quelques mots prononcés par son cofondateur Francis Biesmans (tête de liste WI à Flémalle) peuvent résumer les idées et valeurs du mouvement citoyen « Wallonie Insoumise » .

Le mouvement présentait son programme communal et ses différentes listes « d’unité citoyenne » pour Ans, Flémalle, Trooz et Spa.

Reprendre notre commune en main, tel est le thème central de la campagne qu’entend mener « Wallonie Insoumise ». Celle-ci  comporte 3 grands axes :

  • Le refus de l’austérité budgétaire: fin à l’austérité communale qui passe par des réductions du personnel communal, des dépenses sociales et l’effondrement des investissements ;
  • Sécurité et lutte contre la radicalisation salafiste;
  • En finir avec la caste politico-financière aux commandes dans de nombreuses communes: « La caste est une poignée de politiciens professionnels qui cumulent fonctions publiques et souvent privées et se reproduisent à longueur de mandature tout en s’octroyant des privilèges de tous ordres » - précise Francis Biesmans, qui ajoute également que : « Cette caste est partie prenante d’une multitude de scandales économiques comme Publifin-Nethys, il faut la dégager et rendre les communes aux citoyens »

Guy Brockart, tête de liste WI à Ans, précise « Nethys est un échec et tout ce qui a été réalisé à Ans par Stéphane Moreau est un échec également ». Celui-ci juge nulle la gestion de la commune par l’ancien bourgmestre. Guy Brockart explique vouloir redonner espoir aux Ansois qui ne croient plus en la démocratie dans leur commune, en mettant fin à la majorité détenue par l’alliance du PS-MR-CDH.

William Hays qui sera tête de liste WI à Trooz souligne les deux grandes mesures du mouvement : « le peuple doit être impliqué à tous les niveaux de pouvoir et il faut encourager l’économie sociale et solidaire ».

Pour José Grégoire, tête de liste WI à la commune de Spa : « il faut mettre fin à la caste MR à Spa qui agit véritablement comme une dictature. Que les citoyens aient le courage de marcher dans ce sens et de demander plus que le peu qu’ils perçoivent actuellement ».

Enfin, Wallonie Insoumise précise qu’ils présentent un programme qui a pour but de toucher tous les citoyens, qu’importent leurs sensibilités politiques.

(Alexis Vydt, stagiaire MPCL)

Galerie médias

  • 20180302-WallonieInsoumise10
  • 20180302-WallonieInsoumise07
  • 20180302-WallonieInsoumise02
  • 20180302-WallonieInsoumise03
  • 20180302-WallonieInsoumise04
  • 20180302-WallonieInsoumise05
  • 20180302-WallonieInsoumise06

Category :   Actus