Article: José-Alain Fralon à la MPCL

José-Alain Fralon est journaliste. Il est venu présenter son dernier ouvrage "Le Journalisme avant Internet - au temps fou des grands reporters" et rencontrer des étudiants en journalisme de l'Université de Liège.

"Thierry Desjardins, grand reporter au Figaro, achète… un avion pour se rendre au Tibesti, région désertique du Tchad, où l’ethnologue française, Françoise Claustre, est retenue en otage. André Veyret, fait-diversier au Dauphiné libéré, n’hésite pas, lui, à prendre la tête d’un groupe de jeunes policiers grenoblois pour poursuivre l’agresseur d’une prostituée, avec la ferme intention d’attraper sa carte d’identité et de faire passer sa photo dans son journal. « C’est bizarre, tu me dis que tu es à Rio, mais je crois entendre le bruit caractéristique de la chasse d’eau des toilettes du Ritz, qui jouxtent les cabines téléphoniques ! » fait remarquer son rédacteur en chef à François Caviglioli, journaliste vedette au Nouvel Observateur, qui, fidèle à son habitude, a préféré rester à Paris pour réaliser son reportage..." (source : la-tengo.com) autant d'événements abordés dans le nouveau livre de José-Alain Fralon : "Le Journalisme avant Internet".

Dans le cadre de sa rencontre avec les étudiants de la section Information et Communication de l'Université de Liège, José-Alain Fralon évoquait son nouveau livre. Un ouvrage traitant d'une époque révolue, un temps privilégié où le journalisme ne se résumait pas à une éternelle course contre la montre, généralement pratiquée derrière un écran. 
Pour anecdote, il détaillait qu'à peine arrivé au journal Le Monde, l'une des premières tâches était de se rendre à l'Olympia pour interviewer Jacques Brel. Le genre d'événements lors desquels un simple appel passé derrière un bureau n'aurait pu égaler la richesse du contact humain.
Internet a-t-il mis fin au grand reportage ? Pas nécessairement selon l'auteur. Afin de proposer des compléments pertinents à l'information déjà disponible sur smartphone, il affirme que le reportage "de terrain" doit perdurer tout en s'adaptant aux nouvelles contraintes liées aux budgets et aux délais étriqués. Des impératifs auxquels s'ajoute ceux relatifs à la mise en page de la presse écrite, responsables selon l'ancien journaliste, de la déterioriation de la présentation de l'information.

Quelques mots sur la carrière de l'auteur :

Après avoir été correspondant du Monde à Bruxelles, de 1985 à 1991, José-Alain Fralon est nommé rédacteur en chef-adjoint au Monde,  où il était également grand reporter. Il a notamment couvert la guerre du Kosovo, le procès Papon, la chute de Ceausescu et plusieurs Tours de France.

Il a  notamment écrit Lettre ouverte d'un petit Français au roi des Belges (Fayard, 1990), Albert Frère, le fils du marchand de clous (Fayard, 1997), Baudouin : L'homme qui ne voulait pas être roi (Fayard, 2001), J'étais ouvreuse à l'Olympia... (Fayard, 2004), et Les Rois ne meurent jamais (Fayard, 2006) pour ne citer qu'eux.
 Valérie Franckart et Mariette Dethier


Galerie médias

  • 20181211-JAFralon02
  • 20181211-JAFralon03
  • 20181211-JAFralon25
  • 20181211-JAFralon13
  • 20181211-JAFralon04
  • 20181211-JAFralon16
  • 20181211-JAFralon17
  • 20181211-JAFralon31
  • 20181211-JAFralon35
  • 20181211-JAFralon18
  • 20181211-JAFralon21
  • 20181211-JAFralon20
  • 20181211-JAFralon27
  • 20181211-JAFralon28
  • 20181211-JAFralon26bis
  • 20181211-JAFralon01

Category :   Actus