Conférence: Présentation de deux produits révolutionnaires dans le captage des NOx

En 4 ans, le nombre de morts dues aux oxydes d'azote (NOx) a pratiquement doublé en Europe en passant de 400.000 à 792.000. Une progression fulgurante contre laquelle les sociétés Renotech Solutions et Photocat proposent deux solutions sous forme de produits révolutionnaires.

En 1969, Akira Fujishima découvrait la photocatalyse : un procédé par lequel il est possible d'éliminer des oxydes d'azote contenues sur divers matériaux grâce à la lumière. Des recherches poursuivies durant plus de 30 ans, en collaboration avec des chercheurs danois et qui ont fini par déboucher sur deux solutions hydrophobes, nettoyantes et dépolluantes.

Shine On et NOxOFF sont actuellement produites par la société danoise Photocat, spécialiste dans le domaine depuis plus de 10 ans, et commercialisées un peu partout dans le monde par la société Renotech Solutions.

En une application, Shine On rend inutile le lavage des vitres pour une durée de 25 ans (celui-ci étant assurée par l'action conjointe du soleil et de la pluie). De ce fait, il contribue à diminuer l'utilisation de produits d'entretien qui polluent actuellement les nappes phréatiques.

Cela signifie-t-il la fin du métier de laveur de vitres ? Pas nécessairement. Dans un premier temps, il convient de rappeler que le lavage de vitres ne représente généralement pas plus de 13% des revenus des sociétés d'entretien. Ensuite, puisque l'application de Shine On requiert une technique d'application spécifique, Renotech Solutions prévoit de collaborer avec les laveurs de vitres afin de les former à cette tâche et de faire évoluer leur métier plutôt que de les supprimer.

À côté de ce produit dédié au traitement des matériaux, la société propose le NOxOFF. Un produit qui s'applique sur la plupart des supports de construction et qui s'engage, en plus de préserver les matériaux de toutes les intempéries, à absorber 20 à 25% des oxydes d'azotes contenues dans l'air que nous respirons.

Ce pourcentage se vérifie déjà au Danemark qui utilise ce type de produits dans le traitement des bâtiments publics depuis plusieurs années.  Dans l'un de ses rapports, l'aéroport de Copenhague affirme avoir absorbé 24% des particules de NOx après avoir utilisé du NOxOFF. Une prouesse si l'on considère que les avions sont l'un des plus gros producteurs d'oxyde d'azote.

Dans le même ordre d’idées, les autoroutes nordiques disposent déjà de bornes centrales en titanium dont l’action individuelle équivaut à celle d’un arbre en matière d’absorption des particules nocives.

Si le produit s’avère à la hauteur de ses promesses, un tronçon d’autoroute dont les bornes auraient été enduites de NOxOFF pourrait à lui seul remplacer une forêt : « Je vous laisse imaginer ce que ça représente. S’il fallait planter 48.000 arbres pour avoir cet effet-là, il faudrait attendre 5 ou 10 ans avant qu’ils ne puissent agir. Ici, le NOxOFF agit directement » relève Walter Bertrand, chargé de relations publiques de Renotech Solutions.

Davantage destiné aux grandes surfaces et aux bâtiments publics, le NOxOFF possède une version dérivée réservée à l’usage domestique : Photo Garden.

Là où la plupart des entreprises utilisent du titanium de dioxyde blanc, Henrik Jensen et son équipe (Photocat) sont parvenus à en développer un transparent qui pourra donc s’appliquer sur n’importe quelle matière.

En terme de vision, la société souhaite « placer un maximum de produits dans un maximum d’endroits pour participer à la dépollution de nos régions mais aussi faire faire des économies de temps, d’argent et de ressources à la population et aux entreprise » explique Jacky Frappart, à la tête du département commercial.

À l'aide d'arguments écologiques pour les uns et économiques pour les autres, Renotech vise autant les particuliers que les entreprises de construction ou encore les décideurs politiques (avec une attention particulière accordée à ces derniers). Elle souhaiterait également convaincre la société Total de traiter ses 28.000 stations avec ses produits : un geste qui se révèlerait symbolique pour cette enseigne très polluante, au même titre que les ports et les aéroports.

 

Informations supplémentaires :

www.renothecsolutions.com

http://photocat.net/wp/

 

Valérie Franckart


Galerie médias

  • 20190404-Renotech20
  • 20190404-Renotech08
  • 20190404-Renotech02
  • 20190404-Renotech04
  • 20190404-Renotech05
  • 20190404-Renotech06
  • 20190404-Renotech07
  • 20190404-Renotech09
  • 20190404-Renotech10
  • 20190404-Renotech11
  • 20190404-Renotech16
  • 20190404-Renotech13

Category :   Actus